dimanche 10 avril 2016

Un ruban de rêve de Gonzague Saint Bris

"INCIPIT" - Premiers mots d'un texte. Ceux par lesquels l'auteur et le lecteur se rencontrent ... Pour la première fois. Cette collection propose à de grand écrivains de redonner vie à une première fois historique et d'en faire un objet littéraire personnel.
Le Festival de Cannes s'impose, aujourd'hui, aux yeux de la planète, comme une évidence, puisqu'il est incontestablement le plus célèbre au monde. Son démarrage, pourtant, fut plus complexe qu'on ne l'imagine, car non seulement sa première édition, prévue en 1939, fut annulée en raison de la guerre, mais encore sa réédition, en 1946, fut plutôt laborieuse…


Dans Un ruban de rêve Gonzague Saint-Bris nous raconte la première édition du Festival de Cannes. Septembre 1939 alors que tout est prêt pour que le festival soit une  grande fête de la liberté. Hitler menace d'envahir la Pologne, deux jours plus tard c'est la déclaration de guerre.
Il faudra alors attendre 6 ans pour que l'on reparle de cannes. Et malgré les difficultés d'après-guerre quarante films seront en  compétition.
"Le ciel qui était d'une beauté parfaite se chargea en un moment d'énormes nuages et un orage ou plutôt un ouragan s'abattit sur les dineurs . Le bruit de tonnerre semblait celui d'une formidable artillerie. Les moins superstitieux y virent un présage ..." Le lendemain le premier film était visionner . Ce premier festival consacrera Michèle Morgan pour sa prestation dans Symphonie pastorale film dans lequel elle incarne une aveugle.  "  

Avec humour et talent Gonzague Saint-Bris nous raconte cette première aventure du septième art. Le format un peu court ne laisse pas de place à l'approfondissement. C'est malgré tout, un petit ouvrage agréable à lire en une soirée seulement .


D'ores et déjà deux autres auteurs ont rejoint la collection.
Eliette Abecassis  pour Deux-pièces elle nous raconte le premier bikini... 
François Begaudeau dans L’ancien régime raconte la première femme accueillit au sein de l’Académie française ,Marguerite Yourcenar

 


Editions Prisma, collection Incipit, 2016  12€

4 commentaires:

  1. Bien originale cette série... J'aimerais bien lire celui concernant Marguerite Yourcenar... Merci pour la découverte livresque!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai déjà mais ce sera pour plus tard !

      Supprimer
  2. j'ai entendu parler de celui de Begaudeau. Une collection bien sympathique on dirait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui! C'est sympa, c'est vite lu ... D'autres titres sont à venir.

      Supprimer