vendredi 7 mai 2010

Argent brûlé de Ricardo Piglia

En septembre 1965 Mereles et sa bande étaient sûrs de défrayer la chronique en décidant de braquer la fourgonnette du trésorier général de la banque de la province à Buenos Aires, ils n’avaient pas idées de la tournure que prendraient finalement les événements. Bébé, Dorda, Bazán et Mereles vont faire les unes des journaux Argentin et Uruguayen tant la violence de ce fait divers est étonnante.

Sur fond de magouilles politiques et policières, Ricardo Piglia nous raconte la cavale sanglante de ces jeunes truands. Et puis il y a Silva, Le commissaire de la division Vols et effractions, lui, il maltraite, il torture … en toute légalité. Tous les moyens seront bons pour pourchasser et mettre fin à leur cavale. Jusqu'au baroude d’honneur de ces malfrats barricadés pendant 16 heures dans un appartement de Montevideo. Ce ne sont que « des camés, des machines à tuer »


Argent brûlé un roman policier étonnant ! L'auteur a réussi à recontituer  l’affaire grâce à ses recherches dans les archives, par son style, par la qualité de ces descriptions. J’ai eu un sentiment étrange en le lisant, celui d’être présent, observateur de cette bande de malfrat, spectateur impuissant d’un massacre annoncé.
À partir de ce fait divers, Ricardo Piglia réussi là un bon roman noir, mon premier roman noir argentin. Sans états d’âmes, sans parti pris.
« La vie, c’est comme un train de marchandises…c’est lent, ça en finis pas, on dirait qu’il va jamais s’arrêter de passer, mais à la fin tu reste là toujours, à regarder la petite lumière rouge du wagon qui s’éloigne. »
Récompensé par le prix Planeta en 1997, il a été porté à l’écran en 2001.
Merci aux éditions Zulma pour cet envoi.


Zulma - 224 pages - 20.00 €
ISBN : 9782843045066
A voir ! les avis de : Lilibook ; Cécile ;

5 commentaires:

  1. Je vais regarder ce livre de plus près car ce que tu en dis me fait fort envie. Le fait que ce soit sorti chez Zulma, qui ne m'a encore jamais déçu, est une tentation supplémentaire.

    RépondreSupprimer
  2. @In Cold Blog : Un belle découverte. Oui ! Zulma dégote toujours de petites perles.
    @Lilibook : J'ai vraiment bien aimé cette histoire et surtout son ambiance !

    RépondreSupprimer
  3. I would love to write and say what a great job you did on this, as you have put a lot of work into it.Unfortunately, I'm not sure how to leave a comment.... I know some more effective hiv information which helps us to improve our knowledge .

    RépondreSupprimer